Blog

Combien de terpènes possède le CBD ?

Ils sont sous le nez de tout le monde, mais trop souvent, leur présence ou leur importance est ignorée ou sous-estimée. Comme vous l’avez peut-être compris d’après le titre de notre focus aujourd’hui, nous parlons évidemment des terpènes, un élément que même lorsqu’il s’agit de cannabis, il serait approprié de considérer et de méditer, étant donné qu’il peut être un  » espion  » de la bonté de la plante.

Dans cette étude approfondie sur les terpènes de cannabis et les terpènes de chanvre, nous essaierons de résumer tout ce que vous devez savoir à leur sujet. Suivez-nous donc pour en savoir plus.

Que sont les terpènes ?

Lorsque nous sentons n’importe quel légume, notre sens olfactif intercepte des odeurs plus ou moins agréables et intenses. Tout le monde ne sait pas que ces odeurs sont générées par des composés organiques particuliers appelés terpènes, qui dans le chanvre, se trouvent à l’intérieur des trichomes ou dans ces petits filaments qui recouvrent une partie de la plante.

Malheureusement pour les amateurs, l’analyse des terpènes n’est pas aussi aisée et sommaire. Uniquement en référence au cannabis, il est possible d’identifier plusieurs dizaines de types de marijuana, chacun ayant des caractéristiques chimiques et des arômes différents.

Les caractéristiques des substances pouvant être obtenues sont également différentes, avec une juste gamme d’huiles essentielles, et avec un effet relaxant plus ou moins profond.

Types de terpènes de cannabis

Dans les cannabis, il existe en tout 7 terpènes. En nous limitant uniquement aux terpènes les plus connus et les plus récurrents, nous ne pouvons que commencer par évoquer le myrcène.

Le myrcène

Le myrcène est un terpène qui se répand le plus souvent dans la marijuana ou la ganja, responsable de la formation d’huiles essentielles aromatiques dans la variété de cannabis. Ce dernier est particulièrement apprécié pour :

  • Les propriétés anti-inflammatoires des unités isoprènes (formées par des atomes de carbone) ;
  • Des propriétés antibactériennes ;
  • Anti-douleur et analgésiques ;
  • Ainsi que pour pouvoir favoriser la propagation d’effets sédatifs, calmants et relaxants.

Toutefois, le myrcène peut également augmenter les effets psychoactifs du THC.

Le limonène

Après le myrcène, le terpène le plus courant dans le cannabis est probablement le limonène, présent dans la marijuana et surtout, dans la variante Haze. Aux références olfactives des agrumes, il possède des propriétés antibactériennes et antifongiques.

Parmi ses effets les plus appréciés, il y a la possibilité de favoriser la concentration et l’attention, ainsi que de servir de bonne hélice pour l’humeur générale. C’est aussi pourquoi le limonène peut être trouvé dans divers produits pour traiter l’anxiété et la dépression, ainsi que dans les insectifuges naturels.

Le linalol

Parmi les autres terpènes, certes moins répandus que les deux premiers, on citera aussi le linalol, souvent capable de rappeler à ceux qui sentent une odeur qui rappelle celle des fleurs fraîches et surtout, de la lavande.

Son effet est principalement calmant et sédatif, pour cette raison, on le retrouve comme composant de diverses préparations afin de traiter efficacement les états d’anxiété et de nervosité. Des effets analgésiques et antiépileptiques sont également généralement attribués à ce terpène. Enfin, on ne peut manquer de mentionner :

  • Le pinène : aux propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques,
  • Le terpinéol : à l’action sédative et relaxante.

À quoi servent les terpènes du CBD ?

Un terpène nous permet d’apprécier les arômes caractéristiques du cannabis. Cependant, comme de nombreux éléments perceptibles dans le monde végétal, il est bon de rappeler qu’en réalité, le but originel du terpène n’est certainement pas de nous faire reconnaître les différentes variétés de cannabis, mais d’émettre une odeur âcre et persistante, qui peut garder les parasites et éloigner les insectes, et peut donc protéger la santé de la plante.

Pour l’être humain, en plus de sécréter les parfums typiques qui caractérisent les différentes variétés de cannabis, le terpène peut favoriser ou modifier les effets psychoactifs du cannabis, et comme nous l’avons déjà vu, produire différentes conséquences sur l’organisme d’une manière plus ou moins intense, typiquement calmante et sédative.

Votez